Recevez la newsletter

Numéro en Kiosque
Abonnez-vous au magazine
Suivez-nous

Baume & Mercier x Indian Motorcycle

Baume & Mercier s’associe au constructeur mythique Indian Motorcycle et dévoile trois garde-temps en édition limitée. Des chronographes célébrant un héritage puissant, un savoir-faire de qualité ainsi que l’esprit authentique de la moto.

Esprit d’aventure, liberté et ténacité sont les valeurs incarnées par cette nouvelle collaboration.

 

La Clifton Club Indian Burt Munro Tribute en édition limitée :
Ce chronographe automatique est réhaussé de nombreux détails célébrant l’exploit de Burt Munro , détenteur du reccord absolu de vitesse, sur sa moto Indian. L’œil est immédiatement attiré par le nombre 35, chiffre porte-bonheur de Munro, dans le compteur des secondes à 9 heures.
Le cadran est argenté sablé, pour imiter la surface du salar de Bonneville, théâtre du reccord de vitesse.

 

La Clifton Club Indian Legend Tribute Scout en édition limitée :
La montre est montée sur un bracelet en cuir brun, comme celui du siège de la moto Scout, fabriqué par la célèbre tannerie Horween. Basée aux Etats-Unis, la marque est célèbre pour la fabrication de bracelets en veau qui acquièrent une superbe patine au fil du temps.

 

La Clifton Club Indian Legend Tribute Chief en edition limitée:
Comme la version Scout, la Clifton Club Indian Legend Tribute, édition Chief, bat au rythme d’un mouvement automatique arbitré dans une boite de 44mm en acier inoxydable  poli-satiné rehaussé de détail ALDC. Un examen plus attentif de la montre fait apparaître plusieurs éléments signatures des motos Indian. Ainsi, l’aiguille des secondes du chronographe, rouge, affiche le « I » emblématique de la marque. La date 1901 gravée sur le disque célèbre l’année de fondation d’Indian Motorcycle.

Chacun de ces garde-temps uniques transcende l’esprit iconique d’Indian Motorcycle, tout en respectant un design et un savoir-faire exceptionnel.

 

Baume&Mercier
www.baume-et-mercier.com

 

Indian Motorcycle
http://www.indianmotorcycle.fr

 

 

Texte: Laure Cruchet     Photos:D.R