Recevez la newsletter

Numéro en Kiosque
Abonnez-vous au magazine
Suivez-nous

BMW Nine T Scrambler: goûtez à la liberté

Cela faisait au moins une décennie que le constructeur bavarois travaillait sur une future  gamme de machines néo-rétro. La Nine T présentée en 2014, était la première du genre et son succès fut et est toujours : énorme. La version Scrambler va, sans le moindre doute, connaître le même sort.

 

Le mot « scrambler » vient de l’anglais. To scramble : mélanger,  mixer, sortir de… Née dans les années 60, l’idée était  de pouvoir s’évader du goudron avec des motos pensées exclusivement pour la route. Si le mot « scrambler » a de multiples significations, il est toutefois facile de traduire ce que nos chers amis anglais ont cherché à synthétiser : la liberté !  Vous prenez une routière de cette époque, vous la débarrassez de tout ce qui n’est pas fondamentalement utile , vous lui montez des pneus à tétines , vous installez un guidon large et vous relevez les pots , non pas pour la frime , mais pour gagner (un peu) en garde au sol ; et vous avez un Scrambler tout à fait acceptable.

 

La version Scrambler hérite d’une roue de 19 pouces à l’avant (plus appropriée pour le roulage hors des sentiers battus) et abandonne la fourche inversée pour plus de simplicité. Livrée en série avec des roues à bâtons, dommage, il faudra impérativement s’acquitter de l’option roue à rayons pour être conforme à l’esprit scrambler. Dans sa globalité, la BMW Nine T Scrambler ne laissera personne indifférent. Elle a su s’approprier le style scrambler tout en conservant jalousement l’esprit BMW. Une machine remarquable qui ne manquera pas de vous faire remarquer lorsque vous serez à son guidon.

Livraison en concession à l’automne. 13.000 € (hors options)

Texte : Dominique Peltier – Photos : DR

 

Etiquettes