Recevez la newsletter

Numéro en Kiosque
Abonnez-vous au magazine
Suivez-nous

Maxime Simoëns l’homme au style 2.0

Finis les tapis les rouges et la mode féminine, le jeune styliste sorti major de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne s’adresse désormais aux hommes contemporains et urbains entre 18 et 40 ans. Rencontre !

N’être jamais là où l’on l’attend, suprendre toujours en prenant le pouls de son époque, envisager la suite sans redite.

Repéré au Festival International de Mode et de Photographie de Hyères en 2009, Maxime Simoëns aborde la mode par l’action. Tout simplement car ce boulimique de travail ne sait pas faire autrement. Sept ans ans après avoir habillé la femme – dont ses égéries Beyonce, Mélanie Laurent, Astrid Berges-Frisbey ou encore Rachel MacAdams -, le styliste de 32 ans lance sa marque premium de prêt-à- porter masculin dédiée aux hommes connectés assumant leur corps sans trop s’en préoccuper. Inspirées par les univers du sportwear et de la technologie 2.0, les collections célèbrent les valeurs du sport, de l’amitié fraternelle et de l’attitude sexy.

Un vestiaire où les basics intemporels et permanents visent le luxe d’une production made in France et un style conciliant l’esprit de la camaraderie et de la compétition. Pas uniquement celui du football, du basket ou du hockey. La boxe aussi, pour son sens du challenge mais sans toutefois que cela n’évoque un poseur faussement négligé : « Je garde le même ADN que pour la femme à mes débuts avec des coupes modernes et structurées puisant dans l’architecture, les motifs et les imprimés mais surtout le sport qui représente pour moi l’essence de l’Homme vu comme un guerrier contemporain et cosmopolite. »

L’ex-directeur artistique de la maison Leonard (durant une saison) fait son grand retour sur la scène mode avec un Printemps-Eté 2017 prenant pour témoins, les communautés mode de la génération Y des réseaux sociaux. S’il reconnaît avoir connu la frustration de ne pas avoir pu habiller la femme de tous les jours, il sait qu’avec l’homme, cette fois-ci, ses créations descendront dans la rue !

Ouverture d’une boutique en nom propre dans le Haut Marais à Paris en janvier 2017.
www.mxparis.fr

Texte : Clément Sauvoy  – Photos : DR