Recevez la newsletter

Numéro en Kiosque
Abonnez-vous au magazine
Suivez-nous

The Bridge : la course symbole

Fêter en mer, en reliant la France à l’Amérique, cent ans de liens solides, d’amitié et de partage entre les deux peuples. Une idée formidable, une croisière, une course en l’honneur de ces deux mondes.

Le Bridge célèbre 100 ans d’amitié franco-américaine. Émotion ! Le 24 juin lorsque le Queen Mary 2 escorté par une armada internationale va accoster de nouveau à Saint- Nazaire, son port de construction celui aussi, on le sait moins, qui a servi en 1917 de base de transit aux troupes américaines venues soutenir les alliés. L’Europe depuis s’est réconciliée mais jamais la France n’a oublié les sacrifices de ces jeunes débarqués fleur au fusil pour sauver la liberté.

The Bridge, la course-croisière entre Saint-Nazaire et New York, a cinglé sur la route de retour de ces « Sammies » tel que les nommaient les Français en référence à l’Oncle Sam. Avec d’un côté ce formidable transatlantique, récemment rénové, et de l’autre, l’affrontant au vent sur leurs catamarans, les plus grands skippers français de la course au large : Thomas Coville, François Gabart, Francis Joyon et Yves Le Blévec. Un match comme seuls les marins savent le disputer. Pour l’honneur, le panache. En souvenir des milliers d’Américains tombés sur notre sol.

Plus qu’une magnifique croisière, à bord d’un bateau de prestige pouvant accueillir jusqu’à 2700 passagers, The Bridge c’est l’union de toutes les bonnes volontés, des pays conviés par la Marine Nationale Française : Etats-Unis, Grande-Bretagne, Belgique, Canada, Irlande, Portugal, Italie, Grèce, Brésil, Roumanie, Allemagne, Japon. C’est la preuve de la réconciliation après la bataille.

www.thebridge2017.com

Texte : Anne-Marie Cattelain-Le Dû – Images : DR