Recevez la newsletter

NUMÉRO EN KIOSQUE

Anvers et contre tous

En louchant sur le cinéma de Martin Scorsese, le réalisateur Robin Pront signe la biographie apocryphe de Frank Verstraeten, passé de petit génie de l’informatique vivant chez sa mère à roi controversé de la nuit anversoise. Son club s’appelait Zillion et le film du même nom promet d’en mettre plein la vue.

Moins bien fichu que Margot Robbie mais tout aussi déchaîné, Frank Verstraeten (Jonas Vermeulen) s’offre un Babylon à Anvers.

Petit génie de l’informatique obstiné et roublard, Frank Verstraeten (Jonas Vermeulen, impeccable) vit encore chez sa mère, une vendeuse de glace tabagique qu’il gagne des millions jamais déclarés. Après avoir fait la rencontre opportune du pape du porno anversois, le truculent Dennis Black Magic (Matteo Simoni), celui-ci devient son associé. Décidé à concurrencer la grande boîte de nuit locale, les deux hommes décident d’ouvrir Zillion, temple du clubbing, qui devient rapidement un haut-lieu de débauche, de drogue et de prostitution.

Frime, c’est du belge

Dès son générique Zillion met les points sur les i. Le film est « inspiré de faits réels et imaginaires ». En Belgique, les tribulations – pas toujours drôles – du parvenu Frank Verstraeten font encore les choux gras des médias. La preuve, Brigitta Callens, rebaptisée Vanessa Goossens dans le film (et jouée par la magnétique Charlotte Timmers), l’ex-miss Belgique qui filera l’imparfait amour avec Verstraeten, a menacé les producteurs du film de poursuites, choquée par le portrait certes apocryphe qui est fait d’elle. Le génie du couple à l’époque (nous sommes à l’aube des années 2000) fut d’avoir compris l’importance de la presse people et de la télé-poubelle vibrionnantes. En empruntant sans vergogne au cinéma de Martin Scorsese – voir le ballet de l’argent, des comptoirs au comptage, déjà vu dans Casino –, le réalisateur signe ici un biopic aérien centré sur un night-club légendaire, baleine nocturne qui finira par engloutir tous les Jonas qui l’animent.

Vanessa Goossens (Charlotte Timmers) : Miss Belgique et son chauffeur.

Hagiographique

La presse belge, plus au fait des turpitudes du tandem Frank Verstraeten / Dennis Black Magic (un nombre conséquent de filouteries, de menaces, de détournements, quelques procès, de la prison pour les deux…), a jugé le film très apologétique. La liste est longue des méfaits des acolytes de la nuit anversoise et certains ne sont pas là pour redorer leur blason : tentative d’homicide, traite des femmes, harcèlement… A la retraite de l’industrie du X, Black Magic (alias Dennis Brukas dans la vraie vie) tombera pour incitation à la débauche et viol. Pas la meilleure des compagnies donc. Mais Robin Pront (célèbre en Belgique pour la série Bandits des bois) n’en a que faire. Il dépeint des personnages haut-en-couleur, victime de leurs excès comme de leurs manies, dans une furia d’images et de musiques. A ce tempo épileptique s’enchaînent des scènes plus mesurées qui soulignent l’emprise de sa mère sur Verstraeten et de ce dernier sur son épouse. Loin d’être intéressantes de surcroît.

Frank (Jonas Vermeulen)

Adieu années folles

Ce récit fleuve (2h18) emprunte aussi bien au film de gangsters (le plan final lorgne vers l’épilogue des Affranchis) qu’aux biopics US de haute volée (Boogie Nights…). Même s’il n’atteint pas forcément le standing de ces glorieux aînés américains, Zillion peut s’enorgueillir de mettre efficacement en lumière le destin aussi singulier que destructif d’une figure du milieu de la nuit belge. Epaulé par une distribution jeune et talentueuse, Pront parvient à redonner vie à un son, une atmosphère et une folie qui, depuis, ont évolué – voire pour certains régressé. Il en reste, pour ceux qui ont connu l’époque, au-delà des frasques de son anti-héros en quête de reconnaissance sociale, un parfum léger et plaisant de nostalgie. Pour les autres, Zillion, balloté entre récit initiatique et film noir, se consommera comme du solide cinéma à ambitions dont l’élégance cardinale est d’avoir vu le jour en Europe.

Zillion de Robin Pront avec Jonas Vermeulen, Matteo Simoni, Charlotte Timmers… 2h18. Sortie le 21 juin.

ZILLION – Teaser VOSTFR (2023) – Voir sur YouTube

Mots Clés