Recevez la newsletter

NUMÉRO EN KIOSQUE

Les Sources de Cheverny : entre vie de château et vie de bohème

Ouvertes en septembre 2021, les Sources de Cheverny succèdent aux Sources de Caudalie, lieu emblématique de la cure bien-être du côté de Bordeaux. Entre vignes et forêt, ce nouvel emplacement jouit d’un cadre exceptionnel, de quoi devenir l’étape indispensable des routes de la Loire. 

La famille s’agrandit ! Après les Sources de Caudalie, temple du bien-être situé dans les terres bordelaises, Alice et Jérôme Tourbier célèbrent il y a peu, l’ouverture des Sources de Cheverny, au cœur de la Sologne sauvage.

Quoi de plus dépaysant qu’un domaine à la fois si lointain et si proche de tout. À mille lieux de la vie citadine, les Sources de Cheverny, n’en sont pas moins un lieu autonome, qui se suffit à lui-même. Un lieu regroupant vie de château et vie de bohème, à la croisée des chemins de la Loire, entre histoire de France et nature préservée.

Pour une ou plusieurs nuits, le domaine promet de vivre en symbiose avec la biodiversité environnante, de s’endormir au doux son de la chouette hulotte et de se réveiller à l’aube face aux arbres, d’où il n’est pas rare de voir une biche s’émanciper.

Les Sources de Cheverny incitent à se livrer, dans une chambre ou suite paisible – au nombre de 49 – à son propre rythme. Se faire couler un bain au château du Breuil en consultant un livre ancien, se fondre de surcroit dans la peau de Marcel Proust, assis sur un secrétaire d’époque… il revient à chacun d’écouter ses désirs.

L’exceptionnelle suite du Baron perché donnant directement sur le lac

Prendre de l’altitude depuis la tour du château ou depuis le belvédère de la suite iconique Le baron perché, dominant le lac et l’ensemble du domaine, c’est ici et nulle part ailleurs.

Le bassin intérieur

Outre cette prise de hauteur, Le baron perché possède son propre spa nordique, une occasion supplémentaire de se ressourcer, de s’imprégner de l’air pur et de contempler, à la nuit tombée, une épaisse couche d’étoiles. La faune sauvage, s’invitant à sa guise dans notre détente, côtoie les animaux de la ferme, en particulier les deux chèvres de la maison : Romo et Rantin, qui tiennent leur nom de la ville voisine.

La volonté de composer avec la culture locale s’étend à l’ensemble du domaine, des noms des chambres à la carte du restaurant gastronomique du chef expérimenté Frédéric Calmels (La Réserve Paris, hôtel le Prince de Galles, la Tour d’argent…).

Au restaurant Le favori, il propose une offre des plus raffinées, au goût boisé ou iodé : poissons issus d’une pêche contrôlée – parcourant la Loire d’est en ouest – ou gibier de Sologne, le tout méticuleusement travaillé avec des condiments de saison. La sélection de vins du chef sommelier Thibault Delpont, savoir-faire adulé par nos maitres de maison Alice et Jérôme, signe l’accord parfait avec la cuisine rigoureuse du chef.

L’offre gastronomique n’en exclue pas moins l’efficacité de la brasserie L’auberge, assurée par Frédéric Calmels lui-même, vouée à offrir un moment simple autour d’un feu crépitant, une manière de prolonger la détente après un passage au spa des Sources.

Les plus courageux n’hésiteront pas à entamer leur après-midi par une balade à bicyclette. Le château de Cheverny, accessible en une quinzaine de minutes via l’itinéraire de la Loire à vélo, est la sortie royale à s’offrir durant son séjour.

Crédit Photos MP Morel

Par Carlottainparis