Recevez la newsletter

NUMÉRO EN KIOSQUE

Nouvelle Kawasaki Z650 RS : elle a tout d’un best-seller !

La nouvelle Kawasaki Z650 RS est arrivée ce matin en parc presse. Nous avons été les premiers parmi quelques privilégiés à pouvoir l’enfourcher dès aujourd’hui, avant qu’elle n’arrive en concessions courant novembre 2021. Les quelques kilomètres passés à son guidon laissent véritablement penser que cette nouvelle néo-rétro à tous les atouts pour devenir un best-seller chez Kawasaki, parce qu’elle a tout pour elle, simplement.

Elle est arrivée ! La nouvelle Kawasaki Z650 RS a débarqué au parc presse de Kawasaki ce matin et EDGAR a pu l’enfourcher pour ses premiers tours de roues. Un privilège partagé avec quelques autres journalistes partis la tester sur les routes marseillaises, nous vous livrons nos premières impressions, avant notre essai détaillé qui paraitra dans le prochain numéro d’EDGAR, en kiosques début décembre 2021.

Un coloris très vintage

La robe verte soulignée de quelques liserés verts et dorés est très flatteuse et nous ramène directement dans les années 70, en 1977 plus précisément, année de sortie de la Kawasaki Z650 B1, inspiratrice de ma nouvelle Z650 RS. Les jantes à bâtons type rayons dorées renforcent ce côté rétro de la machine.

Comme pour la Z900 RS, Kawasaki a repris les 2 compteurs ronds à aiguille de type “obus”, qui encadrent un écran digital distillant toutes les informations nécessaires; température moteur, jauge à essence, heure, distance totale, trip A/Trip B, consommation moyenne.

La selle située à 82 cm reste accessible aux plus petits grâce au réservoir étroit et plus fin que celui de la Z900 RS, avec une contenance réduite à 12 litres. L’assise est confortable, la position droite, naturelle et reposante, avec les bras légèrement fléchis.

Premier tour de clef, le borborygme du moteur est très agréable et rauque dès qu’on monte dans les tours. Un son bien travaillé qui rend délicieuses les reprises à basse vitesse en 3ème, avec un bruit grave, cognant et puissant qui rappelle les “gromonos” d’antan, un régal pour les oreilles.

La machine est très rapide de prise en mains, maniable, légère malgré ses 187 kg qu’on ne sent pas, agile et avec de bonnes reprises. Le freinage assuré par 2 disques de 300 mm et étriers à 2 pistons sur l’avant et un disque de 220 mm à l’arrière est efficace et rassurant puisque progressif.

L’éclairage à LED est puissant et prévient les autres usagers de votre arrivée à la moindre pression sur le bouton d’appels de phares. Le klaxon se fait bien entendre et la machine est équipée en outre, de feux de détresse à la commande facilement accessible.

Sur son passage, les yeux se tournent et nombreux sont ceux qui se demandent de quelle année date la moto, tant sa teinte nous ramène dans les seventies. Mais il s’agit bien d’une moto contemporaine, dotée de l’ABS et de la technologie actuelle, ce qui fait de cette Z650 RS une moto véritablement néo-rétro.

Le prix n’a pas encore été communiqué, mais il devrait se situer sous la barre de 8 500 euros.

La première impression de roulage concernant cette Kawasaki Z650 RS est vraiment très bonne, tant au niveau du look, que du comportement de la moto, de sa finition et de son équipement.

Vous découvrirez notre essai détaillé dans le numéro 104 d’EDGAR, à paraître début décembre 2021. Un joli cadeau de Noël pour les fans de rétro, sans les inconvénients des anciennes.

KAWASAKI Z650 RS quelques données techniques

Moteur bicylindre parallèle de 649 cm3
Puissance : 68 chevaux
Transmission finale : par chaîne
Boîte : 6 rapports
ABS avant/arrière
Fourche 41 mm de diamètre
Poids : 187 kg
Hauteur de selle : 82 cm
Pneumatiques : 120 à l’avant et 160 à l’arrière
Coloris : vert ou noir ou gris/noir
Prix estimé : inférieur à 8 500 euros

Philippe Pillon