Recevez la newsletter

NUMÉRO EN KIOSQUE

Essai Cupra Born : la 1ère née des électriques Cupra

La nouvelle marque automobile Cupra nous a conviés à l’essai de son premier modèle 100% électrique “BORN”. Une compacte de taille moyenne qui arrivera en concessions au début de l’année 2022. EDGAR a pris son volant sur les routes du massif de la Sainte Victoire, aux alentours d’Aix-en-Provence.
Cupra Born 100% électrique

Coloris bleu aurore : vire au vert au coucher de soleil

1er modèle électrique de Cupra

La marque automobile espagnole Cupra est encore toute récente. Officiellement créée le 22 février 2018, elle fêtera ses 4 ans au début de l’année prochaine. Un anniversaire qui coïncidera avec la sortie du premier modèle électrique du constructeur baptisé “BORN”. Le catalogue Cupra s’étoffe d’un nouveau modèle, qui rejoint l’Ateca, la Leon et le très réussi Formentor, dont vous découvrirez l’essai dans le numéro104 d’EDGAR à paraître le 9 décembre prochain dans les kiosques.

Cupra Born face avant

Une face avant dynamique

4 versions, 3 niveaux de puissance et de finition

La nouvelle BORN sera disponible en 4 versions. La BORN V déclinée en 150 et 204 chevaux puis la BORN VZ développant 230 cv équipée en 58 ou 77 kWh. D’ailleurs, Cupra a décidé de communiquer en chevaux et non pas en Kilowattheures, ce qui est tout compte fait plus clair pour le client. À noter que la version la plus sportive de 230 cv sera une 4 places, en raison de son poids, les deux autres versions accueilleront quant à elles 5 personnes.

La BORN est proposée dans 3 niveaux de finition. Elle est cependant bien équipée de série avec :

• Volant Cupra chauffant et multifonction
• Projecteurs à LED avec cérémonie de bienvenue (éclairage sol)
• Caméral de recul
• Éclairage d’ambiance personnalisable (ligne lumineuse portières)
• Système de navigation avec écran tactile de 12 pouces
• Sièges baquets en textile recyclé Seaqual
• Pédalier en aluminium
• Inserts Copper
• Accès et démarrage mains libres
• Suspension sport
• Climatisation automatique bizone
• Diffuseur aérodynamique
• Spoiler
• Bandeau lumineux Infinite Light à l’arrière
• Digital cockpit de 5,3 pouces

Les tarifs

Le prix de notre modèle d’essai soit la version 204 cv avec une autonomie annoncée de 424 km est de 40 250 euros. Soit un tarif final de 34 250 euros une fois le bonus écologique de 6 000 euros retiré.
Concernant la version plus sportive VZ, son prix sera inférieur à 40 000 euros une fois le bonus déduit.

En route

La ligne de la BORN a été étudiée et conçue pour optimiser le coefficient de pénétration dans l’air, avec un CX < 0,30. Loin d’être ostentatoire, la voiture affiche malgré tout une ligne musclée, campée sur les jantes aluminium 20 pouces de notre modèle d’essai. Discrète, elle n’en n’affiche pas moins un look moderne et atypique, loin des modèles habituellement consensuels des voitures électriques, avec sa décoration en rectangles affichée après les portes arrière, sa peinture pailletée, sa ligne lumineuse à l’arrière, sa jupe latérale qui canalise l’air entre les roues avant et arrière, son regard et sa face avant, ses touches de bronze avec entre autres, l’encadrement des fenêtres.

Quand l’obscurité est tombée, une cérémonie lumineuse de bienvenue vous accueille avec la projection au sol du logo Cupra, qui vous éclaire pour entrer dans le véhicule.

Une fois à bord, l’habitacle conserve cette notion de dynamisme et de sportivité propre à la marque. Inserts Copper, sièges baquets en textile recyclé Seaqual, pédalier en aluminium et volant Cupra. L’assise est bonne et le conducteur se sent bien maintenu dans les sièges découpés dans une géométrie qui reprend celle du compteur. Les informations et réglages ; audio, chauffage, climatisation, navigation, cartographies moteur, entretien, consommation etc. passent par l’écran tactile de 12 pouces.

Cupra Born

Jantes de 20 pouces

Un levier mal placé

L’ergonomie globale est bonne excepté pour l’accès au levier de la “boîte de vitesse automatique”, situé en haut à droite derrière le volant. C’est à partir de cette commande, mal placée avouons-le, que vous pourrez sélectionner le mode D (pour avancer en mode normal), le mode B (B comme Break, pour rouler en optimisant le freinage régénératif de l’auto, le mode N (neutral pour le stationnement) et le mode R (marche arrière).

Une fois que l’on sait où se situe cette commande, tout va bien mais pour votre première balade en BORN, si vous ne disposez pas de l’information, vous mettrez quelque temps avant de pouvoir partir. La commande reste tout de même mal placée pour un usage régulier.

Cupra Born compteur

Le levier de sélection est assez mal placé. Ici à droite du compteur.

Le freinage régénératif : quèsaco ?

Revenons un peu sur le mode B. Il s’agit d’un mode qui optimise le freinage régénératif. Ce dernier permet de créer de l’énergie lors des phases de freinage et ainsi de gagner en autonomie et donc en efficience. Ce système permet également de réduire les émissions de particules émises lors du freinage et de prolonger la durée de vie des disques de frein. Utilisé sur les locomotives électriques et les ascenseurs, ce procédé permet également de stocker une partie de l’énergie récupérée.

Sur la route, la BORN est douce et extrêmement silencieuse. Normale pour un modèle électrique me direz-vous, mais sur la BORN, l’absence de bruit se fait particulièrement remarquer. Elle bénéficie d’une très bonne isolation phonique et ses pneus à faible résistance au roulement participent à cet effet.

Plus dynamique que sportive

Notre modèle d’essai équipé de jantes 20 pouces et pneumatiques Bridgestone de 215/45 accroche bien à la route. L’auto dispose d’un mode Performance mais même en mode Comfort, la BORN est dynamique et devient joueuse, avec de bonnes reprises dès qu’on la titille un peu. Elle sous-vire légèrement avec un roulis peu marqué pour une voiture d’1,54 mètre de hauteur, mais ce j’est pas une sportive. Limitée en vitesse de pointe à 160 km/h, la BORN avale le 0 à 100 km/h en 7,3s, ce qui est correct.

La voiture est également équipée d’un mode Individual qui permet d’entrer vos propres réglages, telle que la suspension qui peut être modifiée sur 15 niveaux et le mode Range, le plus cool, optimise l’autonomie du véhicule.

Quoi qu’il en soit, vous laisserez la plupart des thermiques sur place aux feux rouges et pourrez vous amuser sur les routes sinueuses au volant de la Cupra. Avec elle, les dépassements se font en toute sécurité avec une réelle impression d’accélération.

La BORN est une propulsion qui bénéficie d’une répartition des masses à 50-50 avant/arrière, ce qui renforce le dynamisme de la voiture. Le poids de 1 736 kg ne se fait pas sentir et l’auto se mène très facilement dans les “pif-paf” sans lourdeur.

Accueillant 5 personnes à son bord, la BORN affiche un volume de coffre de 385 litres, soit 4 litres de plus comparé à celui de la dernière Golf de Volkswagen ou 65 litres de moins que le Formentor. La voiture est bien équipée de série et propose des ports USB, à l’avant comme à l’arrière. L’assise est confortable, pour le conducteur et les passagers et le son distillé par le système audio est de très bonne facture, même à fort volume.

Cupra Born sur la route

Arrière de la Cupra Born. Un léger roulis se fait sentir mais elle accroche bien la route.

La suspension est ferme sans être “tape-cul”. Elle assure bien son rôle dès qu’il s’agit de rouler sportivement mais mériterait un brin de douceur en plus pour une conduite tranquille, sans que cela soit gênant au quotidien.

Un freinage en deux temps

Avec son système régénératif de freinage et notamment en mode B (Break), la Cupra Born donne l’impression de manquer de mordant, avec un manque d’attaque en début de course. Le véhicule récupère d’abord l’énergie du freinage en début de course puis renforce le freinage en fin de course. Il ne faut donc pas hésiter à appuyer fort sur la pédale pour stopper l’auto, ou à freiner en deux temps, ce qui oblige le conducteur à anticiper un peu. Cela surprend un peu au début, mais conscient de ce comportement de freinage, le pied droit s’y adapte rapidement.

Et l’autonomie ?

Concernant l’autonomie et avec un essai fait essentiellement de petites routes sinueuses dans les environs d’Aix-en-Provence, difficile de ressortir une autonomie fiable, d’autant que nous ne sommes pas allés jusqu’en bout de charge et que les voitures étaient rechargées à chaque halte au Camp d’Aix. La version 204 chevaux que nous avons testés est donnée pour une autonomie moyenne de 424 km. Mais sur autoroute sans ou avec peu de récupération d’énergie, ce chiffre est à revoir à la baisse, en partant sur une base de 300 km.

CUPRA BORN 204 CV 58 Kw – FICHE TECHNIQUE

Puissance : 204 cv
Version : V – 58 Kw
Propulsion
Vitesse maximale : 160 km/h
0 à 100 km/h : 7,3s
Couple : 310 Nm
Temps de charge : 32 heures AC 1,8 Kw / 6H15 AC 11 Kw / 35 mn DC 120 Kw
Autonomie : 424 km
Poids : 1 736 kg
Dimensions : 4,32 m x 1,54 m x 2,07 m (avec rétroviseurs)
Tarif : 40 250 euros (34 250 euros bonus de -6 000 euros déduit)
Coloris : bleu aurore
Coloris disponibles :


Photos © Philippe Pillon