Recevez la newsletter

Numéro en Kiosque
Abonnez-vous au magazine
Suivez-nous

Hors piste

Du traditionnel au plus tapageur, le ski 2.0 est l’incontournable d’un hiver passé à slalomer sur les pistes d’Interlaken, encore plus lorsqu’il revêt sa version grand luxe. Une chose est sûre : il ne vous quittera pas d’un iota.

Elaborés pour une élite habituée à bien plus qu’une bonne poudreuse, les skis de luxe offrent un panel impressionnant d’options sur-mesure, en plus de leur fabrication 100% artisanale.

Fruit du labeur d’une poignée d’ateliers familiaux qui ont fait de leur standing une véritable marque de fabrique, ils sont aujourd’hui réservé au nec plus ultra du skieur, frisant même parfois les 10k.

Mais, aux antipodes d’un nouvel accessoire pour riche oligarque en vadrouille, ces skis dont les lignes affûtées font rêver les amoureux de la glisse sont une petite merveille de technique, fidèles à la tradition locale qui sévit depuis plusieurs centaines d’années entre Saint-Moritz et Cortina d’Ampezzo.

Pas étonnant que la marque ait attiré, au fil du temps, les convoitises de plusieurs grandes maisons du luxe. Après Loro Piana, Bentley ou encore l’horloger Hublot, c’est Moncler qui, pour l’hiver 2016-2017, dévoile sa collaboration all-black avec le sacro-saint du ski alpin.

Une version monochrome aux lignes aérodynamiques, comparable aux plus beaux coupés sport sur le marché, alliant les deux ADN du tandem sans aucune fausse note à l’horizon.

Conçue dans un matériel breveté par la maison française, l’édition limitée affiche une forme olympique et un sérieux potentiel pour tout athlète aux goûts de luxe avérés.

 

 

Texte : Félix Besson – Photos : D.R