Recevez la newsletter

Abonnez-vous
Numéro 100 en Kiosque

Sacre de la chemise blanche

Une chemise blanche. La facilité ? La monotonie ? Sûrement pas ! Telle une page vierge où s’écrit le style de chacun, elle signe une allure et annonce plus de fantaisie qu’il n’y paraît. Popeline ou twill de coton égyptien ? Col italien ou anglais, avec ou sans baleines ? Et les poignets ? Vous l’avez compris, les variations autour de l’unique chemise blanche sont multiples et exigent précaution et précision. Elle est la pièce bienveillante de tout dressing. Indispensable même. Du trader au hipster. Fidèle alliée du costume, du chino, du denim, elle s’accorde avec justesse avec tous les genres. Les marques historiques ou nouvelles venues sur la planète mode permettent d’affiner et d’affirmer ce style de la chemise blanche. Commençons par une institution, sous les arcades de la rue de Rivoli, à deux pas de la Concorde: Hilditch and Key. Ici, rien n’a changé depuis 1925 chez ce célèbre chemisier né à Londres. Ses chemises à points comptés, roulottées, sont très prisées des chefs d’Etat et de tout homme soucieux d’arborer une marque élitiste au ticket d’entrée à 150 euros en prêt-à-porter et 350 euros en mesure.

Texte : Corine Marcheix- Picard – Photos : DR