Recevez la newsletter

Numéro en Kiosque
Abonnez-vous au magazine
Suivez-nous

Louis Gabriel Nouchi : vers un nouveau masculin

Le finaliste du Festival de Hyères en 2014, vient de lancer sa marque LGN. Pour son premier défilé parisien de juin dernier, ses pièces Activewear à la frontière  du masculin-féminin portaient en elles sa passion de l’Extrême-Orient. Tout en sublimant, à tous crins, le mouvement !

 Si les coupes amples et sensuelles rappellent bien évidemment les kimonos japonais traditionnels – en version « néo » pour le coup – elles ne demandent surtout qu’à en découdre en puisant dans le champ de la littérature. Plus précisément dans l’histoire du « Pavillon d’Or » de Yukio Mishima : évoquant ce moine qui incendie son propre temple lors de la Seconde Guerre Mondiale pour clamer l’indicible horreur. Une puissante allégorie pour une vibrante collection SS19 pointant du doigt ce monde en crise à partir de mailles et soies précieuses couleur or contrebalancées par des traitements agressifs en délavages et surteintures sur du denim ou du jersey. Entre sportswear et tailoring, les pièces confortables accentuent avec une élégance sartoriale le rapport entre le corps et le vêtement de sport. Les larges bouquets fleuris placés ici de manière aléatoire exacerbent délibérément une beauté dramatique comme un  « linceul » pour mieux souligner la violence du monde actuel.

A la frontière du masculin et du féminin.

Accompagné par le Groupe Duval, son fidèle partenaire financier, le diplômé de La Cambre à Bruxelles, qui entama sa trajectoire par un stage au sein du magazine Vogue époque-Carine Roitfeld développe un vestiaire libre aux frontières du masculin et du féminin à l’image de ses sweats échancrés aux cols amovibles et de ses pantalons tailleur traités sportwear. Après de multiples collaborations avec notamment les Galeries Lafayette, La Redoute et la Maison Agnelle – qui ont soutenu très tôt cette nouvelle figure de la planète mode – ce traitement contemporain du Printemps-Eté 2019 prolonge avec brio l’intention d’avancer dans le sens d’un  « nouveau masculin » fondé sur des pièces élégantes et permanentes parfaitement structurées. A venir, une belle collaboration révélée dans quelques semaines avec une prestigieuse marque de chaussures. Autant le dire, un « save de date » de taille !

www.louisgabrielnouchi.com

Texte: Clément Sauvoy – Images: DR